Aquarius : le silence coupable d’Emmanuel Macron

par Faucillon Elsa

Homme libre, toujours tu chériras la mer... !
La Méditerranée accueille depuis deux jours l’Aquarius et ses 629 passagers rejetés par
l'extrême-droite italienne et par Malte.
Depuis deux jours, le silence de la France est assourdissant. Le silence du Président Macron
est un silence coupable, qui laisse à nouveau la voix de la France à la droite et à l’extrêmedroite.
L’Espagne, suivie de la Corse, ont sauvé l’honneur en mobilisant leur solidarité. Un immense
bravo également à SOS Méditerranée. Mais il ne peut s'agir d'un happy-end car l’agence
Frontex continue d'organiser et financer le rejet des réfugiés. Le sauvetage et la protection
de ces hommes, femmes et enfants devraient pourtant être sa mission première. La France
devrait intervenir avec force au sein de l'Europe en ce sens.
Après le silence, la communication du gouvernement et de la majorité En Marche! ce matin
tourne au ridicule et au mensonge. Non, la France n’a pas « pris sa part » dans la solidarité
avec les migrants, ni en 2015 dans l’accueil des réfugiés syriens - seulement 20% des
engagements d’accueil ont été tenus - ni aujourd’hui avec l’Aquarius.
En avril, la Loi Asile et Immigration a montré que ce gouvernement n’a pas l’intention de
répondre à l’enjeu de dignité et d’humanité. Aujourd’hui il le prouve et laisse à la dérive la
fraternité de la France et les droits de l'Homme en même temps que l’Aquarius.